Cosmétique / Santé / Bien être.

Laissez vous hâlez!

Ca y est! L’été c’est demain! Et on va toutes vouloir être hâlées et dorées! Mais certaines ne sont pas amies avec les rayons du soleil…. Oui c’est injuste, je le sais très bien, mais il y a quand même une solution alternative aux zébrures d’autobronzant et démarque de terracotta!

Le mécanisme du bronzage, qui est avant tout un processus de défense de la peau sous l’action du rayonnement ultraviolet, se traduit par l’assombrissement général ou partiel des parties exposées.

astuces-teint-hale


ø Le rayonnement solaire:

Le soleil émet des ondes électromagnétiques dont notamment des rayonnements infrarouges (sensation de chaleur), visibles (la lumière), et ultraviolets (UV). Ce sont ces derniers qui vont avoir un impact significatif sur la peau. Selon leur longueur d’onde on distingue les UVA, les UVB et les UVC.

* Les UVC, de plus faible longueur d’onde, sont très riche en énergie, et seraient très nocifs, mais heureusement ils sont quasi-totalement arrêtés par la couche d’ozone de l’atmosphère (mais la dégradation de celle-ci augmente l’exposition aux UVC) et ne pénètrent pas la peau.

* Les UVB, de longueur d’onde intermédiaire, sont en partie filtrés par la couche d’ozone, mais plus l’altitude est élevée, plus l’exposition aux UVB sera intense. Ils pénètrent seulement partiellement la peau (jusqu’à la limite du derme), mais ils transportent suffisamment d’énergie pour causer des dégâts au niveau de l’ADN des cellules de l’épiderme. Les UVB provoquent rapidement l’érythème solaire ou « coup de soleil » .

* Les UVA, de longueur d’onde plus grande, traversent largement l’atmosphère. Ils sont moins énergétiques que les UVB mais pénètrent plus profondément la peau (jusque dans le derme moyen). Les UVA sont les principaux responsables du vieillissement cutané de par les altérations qu’ils causent dans le derme.

Les UVA comme les UVB stimulent la formation de mélanine et permettent donc le bronzage.


ø Effets positifs du soleil sur l’organisme:

Le soleil n’a pas que des effets négatifs, et au contraire, une exposition régulière au soleil est indispensable à notre santé. Notamment, l’exposition au soleil, en particulier aux UVB, permet la synthèse de la vitamine D au niveau de la peau.
La vitamine D est essentielle à notre organisme : elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore et est donc indispensable à la solidité des os, antirachitique et prévient l’ostéoporose, elle joue aussi un rôle dans l’immunité, et a une action protectrice importante contre de nombreuses pathologies, dont les maladies cardio-vasculaires et certaines maladies inflammatoires. Il semble aussi que la vitamine D ait un puissant rôle protecteur contre certains cancers.
Le soleil a une action bénéfique sur certaines pathologies (eczéma, psoriasis), ou il améliore l’état de la peau.
Une exposition quotidienne au soleil au moins une dizaine de minutes par jour sans protection est donc souhaitable.
Le soleil a aussi un effet positif sur notre moral.
Sa lumière permet de lutter contre la dépression, et sa chaleur procure une sensation de bien-être.

L’exposition à la lumière solaire joue un rôle essentiel la production de mélatonine, hormone qui régule notre sommeil, et influe sur notre humeur, mais a aussi des effets importants sur le système immunitaire.
A cela s’ajoutent les effets positifs liés au bronzage, qui a dans notre société véhicule une image de beauté et de santé : on se sent souvent plus beau et plus désirable avec un joli hâle, et cela participe aussi à notre bien-être !

ø Processus du bronzage:

Le mécanisme du bronzage est double :
1. Sous l’action des rayons ultraviolets, les kératinocytes, cellules de la couche superficielle de la peau, vont se multiplier et la rendre plus solide et moins perméable aux rayonnements.
2. La production de mélanine par les mélanocytes est stimulée. La mélanine a la propriété d’absorber les rayons ultraviolets très énergétiques (UV-B) et donc de protéger la peau. C’est ce processus qui donne à la peau cette teinte mate, dorée, brune spécifique au bronzage.

ø Conséquences de l’exposition sur la santé: La protection offerte par la peau face aux radiations ultraviolettes n’est pas parfaite. Dans un premier temps le bronzage est un processus lent, la peau reste donc très vulnérable lors des premières heures d’expositions. En cas de surexposition solaire, notamment pendant l’enfance et pour les peaux les plus claires il peut y avoir risque de cancer de la peau.

Les principaux facteurs de risques favorisant les cancers de la peau sont :

* l’hérédité
* l’abus d’exposition au soleil avant l’âge adulte
* la faible pigmentation, chez les roux et les blonds à teint laiteux
* les composés de goudron, créosote, arsenic, radium lorsque côtoyés régulièrement
* les régimes alimentaires riches en gras

Cependant un bronzage minimum est nécessaire pour la fixation des vitamines, la consolidation de la masse osseuse, le sommeil.

Une méta-analyse indique que les bénéfices des courtes expositions solaires des bras et des jambes ou des mains, des bras et du visage (15–20 minutes plusieurs fois par semaine sans protection) seraient plus grands que les risques. La réserve de vitamine D constituée par l’exposition régulière au soleil permettrait de prévenir des milliers de décès attribués au cancer aux États-Unis. En effet, aux États-Unis, de 50 à 60 000 personnes meurent chaque année de cancer dû à une carence en vitamine D, ce qui est davantage que les 8 800 morts dues aux mélanomes et aux carcinome spinocellulaire.

soleil

ø Les coups de soleil:Le coup de soleil ou « érythème actinique » est provoqué essentiellement par les UVB. Il s’agit d’une véritable brûlure, au 1er ou 2nd degré. Les rayons UVB provoquent des altérations au niveau de l’ADN des cellules de l’épiderme, Il se produit une dilatation des vaisseaux sanguins et une réaction inflammatoire, ce qui se traduit par la rougeur, la douleur et le gonflement.
Les cellules touchées, appelées « cellules coup de soleil » (sunburn cells) entrent en apoptose, c’est-à-dire en phase de suicide. Elles vont mourir rapidement et être éliminées par desquamation. Le coup de soleil apparaît assez rapidement, entre 3 et 5 h après l’exposition, et atteint son point culminant 24 h après.
Un coup de soleil n’apporte aucun effet protecteur, au contraire la peau brûlée sera plus sensible au soleil.
Les coups de soleil à répétition sont néfastes et impliqués dans le déclenchement des cancers de la peau.

ø Le vieillissement cutané et les tâches pigmentaires:Les UVA causent de nombreuses altérations au sein de la peau et surtout dans le derme, couche profonde qui forme le « matelas de soutien » et donne son élasticité à la peau. Le nombre de fibroblastes (cellules du derme qui produisent les protéines de structure comme le collagène et l’élastine) diminue, la production de collagène aussi. Les fibres d’élastine et de collagène synthétisées sont altérées et s’organisent de façon anormale.

Il en résulte une perte d’élasticité de la peau, un relâchement cutané, et la formation progressive de profonds sillons. Ce processus de dégradation à long terme est appelé « élastose solaire » et est responsable par exemple des profondes rides en forme de losange visibles sur le cou des personnes âgées.

Un autre effet des expositions répétées aux UV sur la peau est l’apparition de taches pigmentaires ou lentigo, aussi bien sur les mains, les bras, le décolleté que sur le visage. Ces taches sont dues à des dysfonctionnements dans la production de mélanine et une fois installées il est assez difficile de s’en débarrasser.

ø Que faire les jours d’exposition ?
Enduisez-vous d’une crème protectrice adaptée tout au long de la journée Débutez, suivant votre couleur de peau, par un indice élevé puis baissez au fur et à mesure. Éviter l’exposition entre 11h et 16h l’été. Buvez jusqu’à 2l d’eau par jour afin de permettre à la peau de se régénérer plus rapidement.

Un lait spécifique après soleil, une huile de carotte pour calmer les petites inflammations et donner une bonne mine, l’huile de nigelle pour réparer les légères agressions extérieures que la peau aura subies.

Attention ! si vous avez attrapé un coup de soleil, appliquez une huile essentielle de lavande (lavandula angustifolia) sans la diluer, sur la zone concernée ; et les jours suivants, diluez 10% de cette huile essentielle dans 90% d’huile de rose musquée, trois fois par jour.

bronzage-protege

Riche des ses informations, je suis partie en quête de recette « bronzante » et sans danger pour la peau! Non aux expositions prolongées et aux peaux ridées, oui aux recettes naturelles et aux ombrelles!

Ça passe en premier par l’alimentation. On profite des fruits et légumes frais, en salade, smoothies ou gaspacho. Et ensuite par des produits efficaces et naturels.

Fruit et légumes pour se bronzer.

Orange, rouge, jaune et un peu de vert. Voilà les couleurs de la diète pour l’été, celles de carottes, chicorée, poivrons et melons jaunes. Des carottes aux salades en passant par la chicorée. Les laitues, les melons, les poivrons, les tomates, les abricots, les fraises et les cerises. Des aliments qui servent à combattre la chaleur, mais aident aussi à préparer un teint hâlé grâce à la présence de vitamine A, qui défend l’organisme des rayons solaires et favorise la production dans l’épiderme du pigment mélanine auquel on doit la belle couleur bronzée de la peau.

La carotte est la reine indiscutable parmi les aliments pro bronzage. Place d’honneur pour la chicorée, les abricots, la laitue, le melon jaune et le céleri, suivis par les poivrons, les tomates, les pèches jaunes, les pastèques, les fraises et les cerises, qui présentent aussi bien de forts contenus de vitamine A ou carotènes.

Ces végétaux sont donc des aliments qui satisfont plusieurs exigences du corps: ils nourrissent, désaltèrent et réintègrent les sels minéraux perdus avec la transpiration, refournissent les vitamines, assurent le bon fonctionnement de l’intestin avec leur apport de fibres, mais s’opposent également à l’action des radicaux libres produits dans l’organisme à la suite d’une exposition au soleil, dans la manière plus naturelle et appétissante possible. La chaleur détermine en fait un excès de sueur avec une perte d’eau et de sels minéraux qu’il faut réintégrer avec des aliments rafraîchissants tels que les fruits et les légumes de saison, riches de potassium, calcium et fer, indispensables pour fortifier l’organisme.

L’urucum. >>Le secret des peaux rouges.

Usage interne :

Faire macérer une cuillère à café de poudre d’urucum dans un litre d’huile d’olive (pour assaisonner les plats) ou encore dans un jus de légumes ou de fruits ou comme condiment dans l’alimentation.

En sauce salade : huile d’olive, citron et Urucum pour la salade verte, les avocats, les légumes à croquer crus.

En usage externe :

Faire macérer une cuiller à café de poudre d’urucum dans un litre d’huile de Jojoba (pour nourrir et protéger la peau).

Le mâcérat de carotte.

L’huile de Carotte, très riche en vitamine A, favorise le bronzage et le hâle de la peau. Elle est aussi conseillée comme après-soleil pour favoriser la régénérescence de l’épiderme, assouplir la peau et conserver un joli hâle uniforme.

La carotte regorge de nombreuses autres vertus, elle est une excellente source de β-carotène, précurseur de la vitamine A, substance colorante qui offre un concentré d’éclat et de bonne mine à notre peau.

Présente dans le macérât huileux, cette pro-vitamine A possède également des propriétés antioxydantes lui permettant de capter les radicaux libres produits par les longues expositions au soleil. Idéal pour un teint ensoleillé, une peau nourrie et préparée au soleil !

Recettes de beauté.

* Huile bronzante
HV Sésame 50 ml
HV Avocat 50 ml
HV Jojoba 50 ml
HV Olive 50 ml
HE Carotte 6 gouttes
HE Petit grain 6 gouttes

Mélanger vigoureusement et appliquer.

…..

* Crème bronzante
Beurre de karité : 80 g
Beurre de cacao : 30 g
HE Lavande vraie : 4 gouttes
HE Carotte : 4 gouttes

Faites fondre doucement au bain-marie les beurres de karité et cacao en remuant sans cesse. Puis ôtez du feu, laissez un peu refroidir et toujours en remuant ajoutez les huiles essentielles puis mettez en pots.

….

* Huile de soin dorée
HV Carotte : 100 ml
HV Ricin ou Calophylle : 50 ml
HE Carotte : 25 gouttes
HE Orange : 20 gouttes

En application sur les peaux sèches et brouillées comme huile de soin. Également utilisable en après-soleil.

* Lotion fraîche après-soleil
Infusion de thé vert : 85 ml
Poudre d’agar agar : 1 ml
Jus de concombre : 20 ml
Gel d’aloe vera : 30 ml
Glycérine : 5 ml
HV Sésame : 10 ml
HE Lavande : 15 gouttes

Utilisation : Porter à ébullition l’infusion de thé vert. Ajouter la poudre d’agar agar et laisser bouillir 2 minutes en remuant. Retirer du feu et ajouter le jus de concombre, le gel d’aloe vera, la glycérine, l’huile végétale et l’huile essentielle. Verser dans un flacon stérilisé et laisser refroidir en remuant de temps en temps le flacon. Conserver au réfrigérateur. Appliquer au retour de la plage, sur peau propre.

Advertisements

Laisser donc un p'ti mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s