- Méditation.

Vipassana, la méditation sur la respiration.

Avant toute méditation, je réalise des respirations abdominales profondes, afin de remplir mes poumons d’un maximum d’air et d’oxygène. C’est un exercice physique qui est bénéfique pour le corps mais il n’a rien à voir avec ce dont nous allons parler ici.  Dans vipassana, vous n’avez pas à changer le rythme de votre respiration naturelle. Vous n’avez pas à prendre des respirations longues et profondes, vous laissez votre respiration être absolument normale et naturelle. Toute votre conscience doit être dirigée sur un seul point, l’observation.

Vipassana, qui signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Il y a plus de 2500 ans, elle a été redécouverte par le Bouddha Gautama, qui l’a enseignée en tant que remède universel à des maux universels, c’est-à-dire en tant qu’Art de Vivre.

zen-meditation

La respiration, qu’est ce que c’est?

La respiration désigne à la fois les échanges gazeux et la respiration cellulaire. Nous allons ici nous intéresser à l’échange gazeux.

Les deux mouvements de la respiration, l’inspiration et l’expiration, sont contrôlés par le système nerveux autonome (c’est donc une fonction inconsciente) et s’adaptent aux besoins de l’organisme, suivant son effort.  L’inspiration est permise par la contraction de certains muscles (diaphragme, muscles intercostaux) ce qui induit une dépression dans le poumon et l’entrée d’air. L’expiration correspond au relâchement des muscles et à la sortie de l’air des poumons.

La respiration, par son action d’échange (émission de gaz carbonique, réception d’oxygène), est un symbole vivant, de notre lien avec l’extérieur et de notre façon d’entrer en relation avec lui. Notre manière de respirer est un reflet intime de ce que nous en vivons au plus profond de nous. L’état de tension psychique ou émotionnel va se manifester, en règle générale, par des tensions dans l’abdomen et dans la zone du plexus solaire et entraver le mouvement naturel du diaphragme. C’est ainsi qu’on peut se retrouver avec une sensation de gêne respiratoire, simplement après avoir vécu quelques émotions fortes.

Qu’entendons nous par observation?

Asseyez-vous silencieusement et commencez par observer la respiration, par sentir la respiration. L’inspiration est le premier point. Puis, quand l’air est à l’intérieur, la respiration s’arrête juste un instant. Cela ne dure qu’une fraction de seconde mais il y a une pause. C’est le second point à observer. Ensuite, il y a l’expiration, c’est le troisième point à regarder. Et de nouveau, une fois que l’air est complètement sorti, pendant une fraction de seconde, la respiration s’arrête. C’est le quatrième point à observer. Puis, une nouvelle inspiration se produit… la respiration part pour un nouveau cycle. Si vous pouvez observer ces quatre moments de la respiration, vous serez surpris voir par le miracle d’un tel processus dans lequel le mental ne joue aucun rôle.

>> http://www.meditationfrance.com/archive/meditation/vipassana.htm

Cette méditation est assez difficile au début. Nous avons tous tendance à vouloir « contrôler » notre respiration et non à l’observer. Cela prend du temps. Essayez donc quelques minutes par jour et constatez vos progrès! Observez votre respiration… consciemment.

Publicités

4 thoughts on “Vipassana, la méditation sur la respiration.

  1. Ce serait mon souhait, mais je ne sais pas m’y prendre. Je me dis que je n’y arriverait pas seule. Beaucoup trop en prise avec des problèmes récurrents? Dont un manque de confiance en moi (divorce en cours). Toutefois cette façon me paraît mieux adaptée à ma nature. Je m’y essaie. Quant aux savons, trop chouette!
    Merci, j’aime vos articles.

Laisser donc un p'ti mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s