Précautions d’utilisation des huiles essentielles (HE).

Les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes aromatiques obtenus par distillation par entraînement à la vapeur d’eau ou, autrement dit, les huiles essentielles sont des essences distillées. On trouve dans les essences, au sens officinal et non botanique, les huiles essentielles obtenues par pression mécanique des zestes d’agrumes. Les huiles essentielles ne contiennent pas de corps gras mais ont une forte affinité avec les huiles végétales. On dit qu’elles sont lipophiles, parce que la majorité de leurs composés sont liposolubles. Les huiles essentielles sont volatiles. Elles sont solubles dans l’alcool et dans l’huile, mais pas dans l’eau. Ce sont des substances odorantes.

Les huiles essentielles sont utilisées entre autres dans les cosmétiques, les parfums, les parfums d’ambiance et en aromathérapie (santé, bien être). Les véritables huiles essentielles sont obtenues soit par expression pour les zestes des citrus, soit par distillation à la vapeur d’eau. On utilise le terme d’essence pour tous les agrumes. Les huiles essentielles ont des propriétés anti-infectieuses, rééquilibrante fonctionnelle, rééquilibrante de terrain, rééquilibrante psychique, rééquilibrante endocrinienne, dépendant de leurs composants spécifiques.

.

Une huile essentielle est une substance active qui peut être dangereuse si elle est mal employée. Avant d’utiliser une huile essentielle, prenez en compte les recommandations suivantes :

• Jamais d’automédication dans les cas suivants : terrains allergiques , sujets faibles ou ayant une médication spécifique (anticoagulants…), lors d’affection grave , femmes enceintes ou en période d’allaitement, nourrissons et enfants.

• De manière générale, ne pas utiliser d’HE chez les enfants de moins de 12 ans. Ne pas utiliser les HE par voie orale chez les enfants de moins de 5 ans et si utilisation par voie cutanée, toujours diluer au moins à 20% dans une HV.

• Jamais d’huiles essentielles par voie intramusculaire et intraveineuse.

• Il est interdit d’utiliser les huiles essentielles pures dans les oreilles, le nez et sur les zones génito anales. Certaines zones cutanées très fragiles demandent une attention particulière.

• Certaines huiles essentielles possèdent des molécules dermocaustiques, ne les utilisez pas pures.

• Certaines huiles essentielles possèdent des molécules photosensibilisantes, ne les utilisez pas avant ou pendant une exposition solaire, par voie cutanée et voie interne.

• Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau, il est impératif les mélanger dans un excipient avant de les verser dans le bain. Jamais d’huiles essentielles toxiques dans un bain, même à faible quantité.

• Ne pas oublier de se laver les mains après une application cutanée afin d’éviter une irritation des yeux si vous vous frottez le visage.

• Toujours réaliser un test pur au pli du coude 48h avant toute application d’huile essentielle par voie cutanée (sauf pour les HE dermocaustiques)

• À savoir aussi, les chats (ou autre animaux) ne supportent pas les HE, qui peuvent s’avérer mortelles pour eux.

Dermotoxicité

Phénol, aldéhyde, certains ester
Ex : thym à thymol, clou de girofle, cannelle, origan…

Photosensibilité

Coumarine furocoumarine
Ex : citron, pamplemousse, orange, céleri, bergamote, angélique…

Hépatotoxicité

Phénol
Ex : thym à thymol, serpolet, girofle…

Toxicité rénale

Monoterpéne
Ex : genévrier, livèche, bois de santal…

Toxicité nerveuse

Cétone, lactone
Ex : sauge officinale, aneth…

Potentiel allergique

Lactone, sesquiterpène
Ex : laurier noble, cannelle…

Hormone like

Sesquiterpénol, diterpène
Ex : niaouli, cyprès…

images1

Conservation:

Il est recommandé de stocker les huiles essentielles dans des flacons en verre ambre ou foncé, de manière à les protéger de la lumière, il faut éviter les forts écarts de température et le contact avec l’air (pas d’ouverture prolongée des flacons). Dans ces conditions, les huiles essentielles se conservent plusieurs années. Les flacons doivent être stockés en position verticale (en position horizontale, il y a un risque que le bouchon soit attaqué par l’huile essentielle).

……

Que faire en cas d’accident :
Si application accidentelle : Enlever le surplus avec de l’huile végétale douce (Calendula, amande douce).
Si ingestion accidentelle : Ne jamais faire vomir. Avaler une grande dose d’huile végétale et contacter le centre antipoison au plus vite.
Si projection accidentelle dans les yeux : Rincer l’oeil avec de l’huile végétale et consulter si les troubles persistes.

Publicités

Laisser donc un p'ti mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s