Fiche plante : La Reine des Prés.

La reine des prés, aussi appelée ulmaire, est une plante de la famille des rosacées, originaire d’Europe et d’Asie. Elle est très courante dans les prés humides et en bordure de fossés et ruisseaux. Elle est plus rare dans le sud de la France.
Un de ses surnoms : « barbe de chèvre », provient du fait que ses paquets de fleurs évoquent la barbichette que l’on trouve sous le menton de certaines races de chèvres. La reine des prés fait partie des plante dites « mellifères », c’est à dire que les abeilles viennent la butiner afin de produire du miel. La reine des prés fait officiellement partie de la pharmacopée française.

Filipendula_ulmaria

Présentation :

 

Nom botanique : Filipendula ulmaria
Famille botanique : Rosacées
Aspect : sommités fleuries et feuilles séchées coupées en petits morceaux
Couleur : tiges vert pâle à marron, fleurs blanc cassé à jaunes, feuilles vertes
Odeur : herbacée, de plante sèche, caractéristique
Saveur : légèrement amère, astringente
Précautions : Déconseillée en cas de grossesse et d’allaitement et en cas d’allergie à l’aspirine ou dérivés salicylés
.
.
.

Tout comme le saule, la reine des prés contient des dérivés salicylés, qui sont les précurseurs de l’acide salicylique, aussi connu sous le nom d’aspirine…
La plante contient également des flavonoïdes, de la vitamine C, mais également du fer, du souffre et du calcium. C’est la vanilline (principal composant de la vanille) contenue dans la plante qui donne ce bon goût aux tisanes à base de reine des prés.

.

Les propriétés de la reine des prés :

La liste pourrait être longue (c’est d’ailleurs pour cela que la plante fait partie de la pharmacopée française), mais voici les principaux effets :

  • anti-inflammatoire : aussi puissant que l’harpagophytum qu’elle peut parfaitement remplacer, la reine des prés fait partie des quelques plantes qui soulagent efficacement les crises de rhumatismes.
  • diurétique : cet effet est très utile dans les cas de rétention d’eau, mais également en cas de crise de cystite aiguë.
  • sudorifique : en stimulant la transpiration, la reine des près aide le corps à éliminer rapidement les toxines. Combiné avec l’effet diurétique, la reine des prés constitue à elle seule une mini cure DETOX.
  • astringent : cet effet (resserrement des tissus et activation de la coagulation) fait de la reine des prés un excellent auxiliaire en cas de coupure.Il est possible d’utiliser des feuilles directement sur la plaie.
  • antispasmodique : l’effet antispamodique de la reine des prés permet de limiter l’apparition de crampes et autres courbatures musculaires.
  • antalgique : dans les cas de rhumatismes et d’arthrose, l’effet anti-douleur complète l’effet anti-inflammatoire de la plante, procurant un soulagement rapide de la crise.

 

 

 

Advertisements

Laisser donc un p'ti mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s