HE de Camomille noble.

Je vous propose aujourd’hui devous présenter une huile essentielle, indispensable pour moi! J’ai nommé la camomille noble. Une petite merveille en flacon, qui tient toutes ses promesses!🙂 A avoir absolument dans son armoire à pharmacie ou aromathèque!

Aromatherapie

La camomille romaine (Chamaemelum nobile (L.) All.) est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. Plus communément appelée « camomille » tout court, la plante est employée en usage culinaire, médicinal (particulièrement en tisane), et cosmétique. Elle ne doit pas être confondue avec deux autres plantes médicinales lui ressemblant et appelés aussi localement « camomille » : la petite camomille Matricaria recutita et la grande camomille Tanacetum parthenium.

Chamaemelum nobile est une plante herbacée vivace (hémicryptophyte) de 10 à 30 cm de haut, agréablement parfumée. Du niveau du sol émergent plusieurs tiges velues, ramifiées dans la partie supérieure (à la différence de la matricaire camomille Matricaria recutita qui n’a qu’une unique tige). Ses tiges sont d’abord couchées pour se redresser par la suite. Elles peuvent se terminer par des capitules floraux odorants, solitaires. De couleur vert blanchâtre, ses feuilles sessiles, de 1 à 5 cm de long, sont 2- 3-pennatiséquées à segments linéaires à presque filiformes.

Le capitule radié, de 1,8 à 2,5 cm de diamètre, est formé à la périphérie, de fleurons ligulés blancs (ligule de 7-10 mm de long), femelles, se recouvrant les uns les autres entourant un disque de fleurons tubulés jaunes (parfois absent). Un cultivar connu depuis le XVIIIe siècle possède des fleurs « semi-doubles » ou « doubles » (flore-pleno) et des feuilles sentant la pomme. C’est une plante stérile avec une majorité de fleurons ligulés blancs qui se multiplie végétativement.

L’involucre porte des bractées largement blanches, scareuses. Le réceptacle est conique ; il porte des paillettes aussi longues que les fleurons tubulés (alors que celui de Matricaria recutita en est dépourvu). La floraison a lieu de juillet à septembre. (source wikipédia)

.

Nom botanique : Chameamelum nobile
Procédé d’obtention : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau
Partie de la plante extraite : Sommités fleuries
Famille botanique : astéracées
Famille biochimique : Isoamyl angelate , Methylallyl angelate, Angélate de méthylallyle, Isobutyl angelate, Limonène
Contre indication : Interdite en début de grossesse (avant 4e mois, autorisée ensuite)
Précautions : aucunes aux doses physiologiques

camomille

  • Propriétés :

Anti-inflammatoire
Antiphlogistique
Antalgique
Analgésique
Cicatrisante
Antiallergique, antiprurigineuse
Tonique digestive (carminative, cholagogue, stomachique)
Parasiticide, vermifuge (lamblias, ankylostomes)
Sédative, pré-anesthésiante, calmante du SNC.

.

  • Indications :

Agitation
Insomnie
Choc nerveux
Dépression
Névrites, névralgies
Conjonctivite
Poussée dentaire du nourisson
Aigreur d’estomac, colite, lenteur digistive, parasitose intestinale
Asthme d’origine nerveuse.
Prurit, urticaire, zona
Tachycardie
Peaux couperosées, irritées, sensibles, acnéiques, eczéma, psoriasis, brûlure mineure

 

camomille-noble

Laisser donc un p'ti mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s