Trucs et astuces : booster votre immunité!

C’est grâce au système immunitaire que l’organisme se défend contre les agressions des germes, bactéries et virus. Un système immunitaire performant est le garant d’un hiver en santé. Santé et immunité sont étroitement liés, que ce soit pour lutter contre les infections de l’hiver, rhumes ou grippes, mais aussi pour soutenir l’organisme tout au long de l’année. Améliorer son système immunitaire, c’est renforcer sa santé et vice-versa.

Les vaccins contre la grippe sont déjà en vente et bientôt le froid hivernal va arriver! Je vous propose donc des trucs et astuces et des formules aroma pour passer au travers des microbes cet hiver!

astuces

Qu’est ce que l’immunité :

C’est la défense de l’organisme contre les agressions d’agents extérieurs (virus, bactéries, parasites) et contre les cellules modifiées de l’organisme (infectées par un virus). Les micro-organismes pathogènes (staphylocoques, streptocoques, candidas, virus) profitent de l’affaiblissement du système immunitaire pour se multiplier.

Les globules blancs assurent cette défense, ils sont représentés par les lymphocytes T, les lymphocytes B, les natural killer, les macrophages. Ces cellules sont présentes majoritairement dans les organes lymphoïdes la moelle, le thymus, et au niveau de la muqueuse intestinale. L’intestin héberge 80 % de nos défenses, les cellules immunitaires sont déployées le long de la muqueuse, il est considéré aujourd’hui comme notre premier organe immunitaire. Une flore intestinale de bonne qualité et une muqueuse intègre sont des facteurs essentiels pour une bonne immunité.

Différents facteurs dont le déséquilibre de la flore intestinale sont à l’origine d’une hyperperméabilité intestinale. Ce phénomène entraîne des manifestations à distance telles que des infections à répétition au niveau respiratoire, des problèmes de peau, des troubles de l’humeur, des atteintes articulaires. L’intestin en bonne santé protège de nombreuses infections.

(dossier complet sur ce site!)

.

..69635__winter-scene_p

Trucs et astuces en prévention :

…..

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour

Quand se laver les mains ? Plusieurs fois par jour en ciblant des moments clés : avant de passer à table, quand vous rentrez à la maison – à l’extérieur vous avez touché des poignées de portes, des rampes d’escalier et toutes sortes de supports bourrés de germes – et, enfin, en sortant des toilettes.

  • Aérez efficacement

Le saviez-vous ? Respirer dans une pièce produit jusqu’à 100 grammes de vapeur d’eau par heure. Faire cuire des légumes, laver la vaisselle, mettre du linge à sécher, toutes ces activités du quotidien dégagent jusqu’à 20 litres de vapeur d’eau par jour. Conclusion : nos maisons sont trop humides… et donc favorables à la prolifération des germes. Un bon réflexe pour assainir l’atmosphère : ouvrir en grand les fenêtres 5 à 10 minutes chaque jour. Cela permet aussi de renouveler entièrement l’air intérieur et donc d’évacuer les toxiques et les microbes. Si l’on n’aère pas, ceux-ci sont très rarement dérangés par des entrées d’air extérieur, nos maisons et appartements étant de mieux en mieux isolés.

……

  • Chauffez à la bonne température

Pensez à régler le thermostat sur 19 °C, pas plus. Mieux vaut mettre un pull et des chaussettes plutôt que de surchauffer. Une atmosphère trop chauffée fragilise les muqueuses respiratoires et les rend plus vulnérables aux agressions des virus. Cela évite un trop gros écart avec la température extérieure. Si votre tout-petit joue dehors où il fait 0 °C et rentre dans une maison à 22 °C, il fait subir un choc thermique aux cils vibratiles qui tapissent les muqueuses de son nez et de ses bronches. Résultat, ceux-ci sont alors comme paralysés et ne peuvent plus, pendant un moment, effectuer leur travail « d’éboueurs », c’est-à-dire évacuer les sécrétions et les saletés inhalées.

.

..plantes

Conseils en phytothérapie :

  •  L’éleuthérocoque ou Ginseng Russe : cet arbuste originaire de Chine mais aussi très présent en Russie et en Sibérie est connu depuis longtemps pour ses facultés adaptogènes, au point que les cosmonautes russes l’ont utilisé lors de la conquête spatiale. l’éleuthérocoque est également utilisé dans la médecine chinoise depuis près de 4000 ans.
  • L’échinacée : de l’autre côté de la planète (en Amérique du Nord) on trouve l’échinacée qui est utilisée comme base des remèdes traditionnels des Indiens d’Amérique. Son action sur le système immunitaire  en fait une alliée précieuse dans la prévention des maladies hivernales.
  • Le shiitaké : ce petit champignon fait partie des éléments de la médecine traditionnelle chinoise. il était surnommé « élixir de longue vie » par les empereurs de la dynastie Ming. Sa principale utilisation est la conservation du tonus, mais également le renforcement du corps contre les agressions extérieures.
  • Le pépin de pamplemousse : connu depuis longtemps pour ses effets antiseptiques et antifongiques, l’extrait de pépin de pamplemousse est également un excellent stimulateur du système immunitaire .
  • L’acérola : sa forte concentration en vitamine C en fait un auxiliaire précieux dans la conservation du tonus (effet « coup de fouet ») mais également dans le renforcement des défenses naturelles.

.

..3

Conseils en aromathérapie « de saison » disponibles sur le blog :

  Baume hivernal aux HE.

Stick inhaleur « barrière à microbes ».

Synergies d’HE « santé et fêtes de fin d’année ».

Miel aux huiles essentielles anti rhume.

Sirop « prévention hivernale ».

Laisser donc un p'ti mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s